Pas de bras, Pas d'attributs

November 2, 2018

Connaissez vous l'Histoire de la statue Vénus d'Arles? Sommes-nous persuadés qu'ils s'agissent véritablement de Vénus? Je vais y répondre.

L'Histoire remonte en 1651, dans la ville d'Arles et plus précisément au théâtre antique de la ville.
 

Des fouilles archéologiques sont entreprises sous la scène. Ce chantier permet de découvrir une magnifique statue antique de femme.  Malheureusement, celle-ci est retrouvée en plusieurs morceaux..Bien vite remise sur pied, les efforts des chercheurs n'ont néanmoins jamais pu mettre la main sur ses bras.
 

Si, de nos jours, la perte des bras n’empêche pas une sculpture antique d’être admirée, il n’en a pas toujours été le cas à cette même époque. La statue est considérée comme incomplète : il faut la "restaurer", ce qui signifie alors la compléter.

Mais un petit problème se pose : sans bras, il est impossible de savoir ce que tenait la statue. Or, ce sont les objets tenus, appelés attributs, qui permettraient de connaître son identité.

 

 

Pour les Arlésiens, il s’agit de Diane, la déesse de la chasse. Quant aux artistes et intellectuels de la cour, ils y voient plutôt Vénus, la déesse de l’amour. Mais alors, Comment choisir ?
C’est Louis XIV qui tranche l’épineux débat : après avoir consulté son entourage, son choix se porte sur Vénus

Séduit par la Beauté de cette déesse , le souverain se la fait offrir par la ville d’Arles pour orner la Galerie des Glaces de Versailles. Il ne reste plus qu’à lui donner des bras. La "restauration" est confiée au grand sculpteur François Girardon. Il choisit de faire tenir à la statue une pomme et un manche de miroir, deux objets associés à Vénus. Voilà la belle inconnue devenue déesse de l’amour pour l’éternité !

 

 

Pour en savoir plus sur le restaurateur Girardon: 

http://www.chateauversailles.fr/decouvrir/histoire/grands-personnages/francois-girardon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

A l'Affiche

Symbole de la couleur rouge

February 7, 2019

1/4
Please reload

Publications récentes
Please reload

Archive
Please reload

Recherche par mots clefs
Please reload