top of page
Rechercher
  • Héloise Georget

Une restauration de tableaux désastreuse et pourtant mise à l'honneur par les médias...

Avant de poursuivre ce sujet, prenez le temps de consulter le lien ci-dessous pour prendre connaissance du dernier cas en France.


https://www.latribunedelart.com/barbouillage-d-un-chemin-de-croix-en-tirera-t-on-les-lecons


Rappel utile : la conservation-restauration n'est pas une activité d'amateur passionné. Le patrimoine (même mineur) mérite une meilleure prise en charge que la simple bonne volonté d'un peintre local.

Vous comprenez maintenant pourquoi aux yeux d'un restaurateur il n'y a pas de petit tableau, de petite valeur... le restaurateur n'est pas un marchand d'art, ni un commissaire priseur. Nous nous devons de restaurer dans les règles de l'art!

La valeur est de plus subjective d'une personne à une autre, qu'elle soit monétaire ou sentimentale! Dites-vous bien cela.


De plus, d'un point de vue technique, nous ne pouvons faire à moitié une restauration sous prétexte que le tableau n'a pas de valeur!

Un exemple concret: Comment faire à moitié une réintégration colorée (une retouche dans le langage courant)? Soit elle est bien faite (invisible, harmonieuse) soit pas (couleurs qui jurent). Il n'y a pas de juste milieu...

Si c'est ce que vous recherchez, ne confiez pas vos oeuvres, cela n'existe tout simplement pas.


Vous n'aurez pas pour un tableau de format moyen, autour de 2500cm2 de surface pour vous donner une idée (soit 42 x 60cm ~), une restauration basique ( de type simple nettoyage) en dessous de 140 à 280€. Cette somme n'est pas ce que gagne le restaurateur, il y a le coût des solvants utilisés, le coton, et des charges classiques d'une entreprise (26% pour les auto-entrepreneurs), électricité / eau, parfois le loyer (si le restaurateur/trice ne travaille pas de chez lui/elle) et aussi l'assurance obligatoire (coûteuse) au même titre que les bijoutiers qui assurent leurs bijoux (il s'agit d'une assurance de biens précieux). La main-d'oeuvre du restaurateur ici revient entre 4 et 8h de travail selon le niveau de saleté et l'épaisseur du vernis sachant aussi que sur l'aspect technique, un restaurateur nettoie cm par cm toute oeuvre peu importe sa valeur. C'est très long! Le restaurateur gagnera entre 60-80€ pour 4h de travail à 120-160€ pour 8h de travail, s'il se base sur un calcul total de 30 / 35€ de l'h annoncé au client. Alors, vous trouvez toujours cela exagéré?


Un restaurateur n'est pas un artiste! Gare à ce genre de profil dressé confondant artiste et restaurateur qui n'ont pas du tout la même démarche... ( l'artiste crée, pas le restaurateur) et il en existe encore trop! Même dans mon département qu'est le var. Je trouve chez des concurrents des personnes qui proposent leur service en restauration de tableaux alors qu'eux-même se définissent comme artiste ayant fait les Beaux-Arts ou être dans le design, j'ai même vu un jour photographe! Si si je vous assure... si vous tombez dessus, fuyez.

Fuyez les restaurateurs qui vous proposent des petits prix inférieurs à 30€h! Ce n'est pas possible. Un bon restaurateur prendra entre 30 et 60€ /h. Fuyez aussi les restaurateurs qui font trop d'activités à la fois. La restauration nous prend déjà beaucoup de temps! C'est déjà un signe que, sans doute, la personne n'a pas suffisamment de travail en raison de la mauvaise qualité mise en œuvre ou qu'elle travaille vraiment vite, trop vite pour arriver à faire autre chose.


Voici une équation simple à retenir:




78 vues1 commentaire
bottom of page